Explosion de matières, de couleurs et de formes, la belle saison s’annonce ludique et emplie de nouvelles idées. En été, il y a les incontournables. Et puis, il y a les nouvelles tendances. Avec les petits nouveaux, ça passe ou ça casse. Parfois, ça tergiverse : on n’ose pas et puis, la saison suivante, on se lance. Bref, on vous livre nos cinq incontournables tendances et on vous conseille quant aux styles de chaussures à adopter. 

1. Voir large même extra-large, on pourrait même dire oversize.

Rien n’échappe à ce premier constat. À l’issue des défilés printemps-été 2017, on ne peut qu’affirmer que plus vous verrez grand, plus vous serez dans le bon. Les carrures sont amplifiées, les manches s’allongent pour finalement cacher les doigts. Au jeu de l’analyse, on peut y voir la manifestation d’une impuissance ou plus positivement le pouvoir d’une femme qui a le bras long. Il n’y a pas que les pulls et les manches qui sont oversizes, les pantalons gagnent le large. Alors que mettre sous ces pantalons droits et amples qui traînent quasi par terre ? Un beau basket uni qu’il soit blanc, noir voir métallisé, en cuir ou en vernis, plat ou à plates-formes avec un bel arrondi qui apparaît au grès de vos déplacements. L’autre option dans la catégorie androgyne est évidemment le traditionnel derby qu’on a déjà affectionné cet hiver : cette chaussure masculine à l’origine peut carrément tirer vers un look classe, British ou rock. Tout dépend de la façon dont vous les portez !

2. Une explosion de lignes

Les rayures se tracent dans tous les sens : verticalement, horizontalement voir en oblique. Elles étaient déjà présentes en version marinières l’été dernier sur les chemises robes (shirting en anglais), mais cette fois-ci, elles sont partout, rapprochées ou espacées et de  toutes les couleurs. Elles distillent toujours leur fil optique et graphique même si la simplicité de leur tracé recèle parfois de belles surprises. Osez mixer les lignes, sur vous, sur vos chaussures ou encore sur votre sac à main. Tout est permis !

3. Le Trench réformé

Ce printemps, il est partout : déstructuré, ouvert, mais ceinturé, épaulé, asymétrique… ou classique. Cette pièce ancestrale de 14-18 refait surface et s’impose comme une pièce mode majeure. Il passe sur tout : pensez à Audrey Hepburn d’un côté, à Jane Birkin de l’autre. Porté avec une petite robe noire il est glamour à souhait tandis qu’avec un jean et des boots, il se fait casual. Une manière d’être élégante et féministe sans renoncer au confort. Un must-have en cette période d’entre-saisons. Un trench a, cependant, la caractéristique d’être long donc pour ne pas avoir l’air trop tassé opter pour un joli escarpin ou un petit boots à talon. Le type de chaussures idéales à accorder avec cet indémodable.

4. Plissés, superposés et volatiles

Les blouses prennent aussi de l’ampleur, tout en rondeur, gonflées, soufflées avec les manches gigot qui évoquent les temps jadis. On accorde une importance particulière à la fluidité, à la transparence voir à la souplesse des matières. Une tendance qui s’exprime avec les traditionnelles robes bohèmes estivales, les tops Bardot (blouse qui dénudent les épaules) et les jupes à volants. Beaucoup de pièces ont des allures aériennes voir déstructurées, ce qui appelle une chaussure plate pour simplifier vos tenues. On opte donc pour des claquettes customisées plus généralement dénommées des mules ou encore des sleepers épurés. Avantage : vous êtes à plat.

5. Couleurs et imprimés

Au premier rang dans la palette de couleur et sans surprise, le blanc est le grand gagnant. En chaussures, c’est encore plus pertinent. S’en viennent ensuite toutes les couleurs métallisées et pailletées qui poursuivent leur route, car elles s’accordent avec beaucoup de tenues. Cet aspect brillant interpelle les plus sceptiques, nous projette entre fêtes Berlinoises et conquêtes spatiales. Pour les filles qui osent le monochrome, le rose intense, profond souvent fuchsia, parfois bonbon est en haut du hit-parade. À jeu égal avec lui, le jaune ensoleillé, citrine jusqu’à une teinte parfois fluorée est l’autre couleur cardinale de la saison. Ajoutons à cela par petite touche surtout en textile des onces de violet, de vert ou de bleu denim.

Si l’on réfléchit aux imprimés sur lesquels miser, ils sont strictement dissociables : de larges rayures en mix and match (cf ci-dessus), des fleurs à gogo même si parfois elle n’embaument pas spécialement le romantisme, mais poussent de manière trashy. De plus, la mode des slogans continuent de s’inscrire en toutes lettres sur nos hoodies, nos t-shirts, les bodies de nos enfants pour finalement s’afficher aussi sur nos chaussures. Ces temps troublés nous donnent envie de clamer avec dérision nos croyances et nos rêves.

6. Sacs

Cet été, la dualité est claire. On optera pour de grands cabas ou de nobles petites besaces. Les premiers ont l’avantage de pouvoir y caser toute votre vie sans en calculer les conséquences. Si cette taille hors-norme est un must, la couleur et la matière ne doivent répondre à aucun critère précis si ce n’est qu’ils doivent vous plaire…. Quant aux petits sacs, ils se portent quasi tous en bandoulière, avec une anse ou sans, en cuir ou en simili cuir. Venez découvrir chez Escapade, une large gamme de sacs de toutes tailles et de toutes formes qui répondent aux dictats de la mode printanière et ce à partir de 24.95€.